Nostalgie

Nomade Urbaine est née et a grandi au Maroc. Néanmoins, c'est en France et plus précisément à Arles qu'elle débute véritablement sa carrière d'artiste après un passage à Roubaix, puis à Paris pour y faire ses études. 
2 Nostalgie FAHMIA BOUBIA
« Nostalgie » – Gouach sur papier 89*75 cm – Fahima BOUBIA – 1981-1983 – Prix : 5 000, 00€

La toile « Nostalgie » (ci-dessus) a été peinte dans les années 80 alors que Fahima BOUBIA est étudiante en art à Roubaix. On y aperçoit des bribes de souvenirs que l’artiste conserve alors de son Maroc natal.

Fenêtre au Maroc - Fahima BOUBIA
« Fenêtre au Maroc » – Acrylique sur toile 61*50 cm – Fahima BOUBIA – 1994 – Prix : 400,00€
Jardin Majorelle - Fahima BOUBIA
« Jardin Majorelle de Marrakech 3 » – Acrylique sur toile cartonnée 22*33 cm – Fahima BOUBIA – 1998 – Prix : 200,00€
Jardin Majorelle - Fahima BOUBIA
« Jardin Majorelle de Marrakech » – Acrylique sur toile cartonnée 22*33 cm – Fahima BOUBIA – 2021 – Prix : 200,00€

Le printemps marocain ne ressemble à aucun autre. Il est composé de milles et unes odeurs, mille et unes fleurs qui s’épanouissent sous les rayons du soleil. Ayant moi-même passé plusieurs printemps à Rabat, je trouve le choix des couleurs et des représentations tellement représentatif de ce que nos sens vivent chaque année.

Le parfum du printemps à Rabat - Fahima BOUBIA
« Le Parfum du printemps à Rabat »- Acrylique sur toile 24*30 cm -Fahima BOUBIA – 2021 – Prix : 250,00€

Quand le Bataclan est frappé en 2015, Nomade Urbaine parcourt le quartier touché pour inscrire sur les murs de la ville « Que Dieu bénisse Paris ». La même année, elle peint ces deux toiles ci-contre avec comme inscription « Que Dieu bénisse le Maroc ».

affiche exposition virtuelle fahima boubia maroc
Imlchild Fahima BOUBIA
« Imlchild » – Gouach sur papier 89*75 cm – Fahima BOUBIA – 1981-1983 – Prix : 3 000,00€
« Mosaïque » – acrylique sur toile 20*60 cm -Fahima BOUBIA – 200,00€

Le Jardin Majorelle de Marrakech est un jardin botanique fascinant créé par l’artiste Jacques Majorelle à partir de 1923. Le jardin à lui seul, pourrait être présenté comme une œuvre d’art. Jacques Majorelle étant lui-même peintre. De nombreux artistes ont tenté de s’approprier ce lieu si particulier. Nome Urbaine nous présente quelques uns de ces éléments à travers deux toiles.

Jardin Majorelle - Fahima BOUBIA
« Jardin Majorelle de Marrakech 2 » – Acrylique sur toile cartonnée 24*33 cm – Fahima BOUBIA – 1998 – Prix : 200,00€
Un air de printemps - Fahima BOUBIA
« Un air de printemps » – Acrylique sur toile 24*30 cm – Fahima BOUBIA – 2021 – Prix : 250,00€
Qu'Allah Bénisse le Maroc - Fahima BOUBIA
« Qu’Allah bénisse le Maroc » – Acrylique sur carton 47*35 cm – Fahima BOUBIA

Le rouge et le vert sont les couleurs du Maroc et du drapeau marocain. Dans ces deux toiles qui rendent hommage à son pays natale, Nomade Urbaine réutilise les codes artistiques de la peinture de rue.

Qu'Allah bénisse le Maroc - Fahima BOUBIA
« Qu’Allah bénisse le Maroc 2 » – Acrylique sur toile 44*33 cm – Fahima BOUBIA

Visiter la collection « Le Grand Sud »

Palmier jaune - Fahima BOUBIA

Visiter la collection « Paix et Amour »

L'Amour - Fahima BOUBIA
%d blogueurs aiment cette page :