J’ai testé : le CBD contre l’anxiété, la douleur et les problèmes de peau

white ceramic mug with sliced lemon beside white ceramic mug on brown wooden table

Le CBD, aussi appelé Cannabidol, est l’un des composants (cannabidoïdes) du fameux Cannabis et qui fait depuis quelques années l’objet de nombreuses études afin d’établir son efficacité dans le traitement de certains troubles psychiatriques ou de certains symptômes de maladies chroniques. Le CBD présente deux avantages de poids par rapport au THC (le cannabidoïdes le plus présent dans le Cannabis :

  • Le CBD n’est pas psychoactif et ne crée donc pas de sensation d' »ivresse » ;
  • Le CBD ne favorise pas l’apparition de dépendance.

C’est pourquoi le CBD fait partie des substances actuellement évaluées dans le cadre de la mise en place de traitement à base de « Cannabis thérapeutique ».

En Allemagne où je me trouve, la commercialisation de produits à base de CBD est non seulement légale, mais également en libre accès. Ce qui m’a permis d’acheter il y a quelques mois deux produits :

  • un produit skincare à base de CBD dont les propriétés affichées sont de « destresser » la peau. Prix : entre 15 et 20 € le flacon de quelques mL ;
  • un flacon d’huile de chanvre contenant du CBD en concentration à 10%. Prix : 50-60€.

Au fil de différentes situations de la vie quotidienne, j’ai pu tester son usage. Voici mon retour d’expérience sur le sujet.

Le CBD pour lutter contre la douleur

Par chance, je ne souffre pas de maladie chronique entraînant des douleurs récurrentes. Cependant, mes règles peuvent s’avérer très douloureuses et fatiguantes. Pour les non initiés, les douleurs des règles sont principalement liées aux contractions des muscles utérins. Il s’agit donc d’une douleur musculaire qui peut être atténuée au choix par des antalgiques (type paracétamol), des anti-spasmodiques (type spasfon) ou bien plus naturellement en apposant une source de chaleur (bouillote) sur la zone douloureuse.

man in gray long sleeve shirt holding a dropper
Photo by Binoid CBD on Pexels.com

Le CBD étant connu pour ses propriétés relaxantes, antispasmodiques et antalgiques, il aurait normalement toute sa place dans le traitement des douleurs de règles. Pour ma part, je l’ai testé une seule fois dans ce cadre et voici mon retour d’expérience :

  • J’ai ingéré une goutte d’huile à 10% de CBD : je n’ai pas voulu en prendre plus, mon corps étant peu ou pas habitué aux toxiques, y compris au cannabis ;
  • J’ai ressenti les propriétés relaxantes en premier. Et alors que j’étais en train de travailler sur un document, ma concentration a chuté et j’ai dû arrêter, faute de pouvoir avancer ;
  • J’ai ressenti les propriétés antalgiques dans un second temps. Ma douleur a diminué, mais n’a pas disparu.

Dans ses effets, l’huile de CBD me rappelle un autre médicament que j’avais pris il y a quelques années. Il s’agit de Lamaline (à base d’Opium), médicament uniquement sur prescription médicale et destiné à traiter les douleurs fortes. Dans l’usage de ces deux médicaments, l’effet « apaisant » m’a semblé plus fort que l’effet « antalgique ». En d’autres termes la consommation de ces médicaments créés un étourdissement mais ne font pas disparaître totalement la douleur (pour mon cas, en tout cas).

Ma conclusion est donc la suivante : l’utilisation thérapeutique du Cannabidol ne me semble pas adaptée pour une personne qui souhaite continuer en même temps de travailler ou faire d’autres activités nécessitant un peu d’énergie et de concentration. Dans le cas de douleurs non invalidantes, mieux vaut se rabattre sur d’autres moyens d’atténuer la douleur.

Les articles les plus populaires de l’année 2020

Le CBD contre l’anxiété

photo of man touching his head
Photo by Andrea Piacquadio on Pexels.com

Si vous suivez ce blog, vous savez que l’anxiété fait partie des thèmes abordés régulièrement. Et pour cause, si j’en souffre réellement, je refuse catégoriquement la consommation d’anxiolytiques et préfère partir en quête de solutions alternatives : Yoga, méditation, activités manuelles, création d’un environnement sécurisant, et j’en passe. Pour vous raconter un peu, plus je stresse plus je me fatigue et malheureusement, plus je suis fatiguée, plus je suis stressée. Cela a pour conséquence qu’à certaines périodes, si je ne prête pas attention, je peux vite tomber dans un cercle vicieux d’angoisse.

J’ai donc testé le CBD a plusieurs reprises dans l’objectif de « casser ce cercle vicieux ». L’idée à chaque fois était de m’offrir une bonne nuit de sommeil de manière à pouvoir repartir sur de bonnes bases le lendemain. J’en ai donc pris à plusieurs reprises le soir quand je sentais que l’angoisse m’empêcherait de dormir. Et effectivement, de ce point de vue là, ça a été efficace. Le CBD a permis de mettre ma machine à penser sur off et me permettre de bien récupérer tant physiquement que psychologiquement.

Ceci étant même si ce produit a été d’une grande aide à plusieurs reprises, je ne le considère absolument pas comme un produit miracle. Il est, à mon avis, seulement un élément de la boite à outils que peuvent utiliser les personnes souffrant d’anxiété, mais il ne doit pas être le premier. Il me parait en effet inenvisageable de consommer ce produit de manière quotidienne. L’hygiène de vie doit être à mon avis l’élément principal de lutte contre l’anxiété et le chanvre thérapeutique peut venir s’y greffer comme traitement d’appoint (ponctuel).

Le CBD comme skincare

Enfin, comme dit dans l’introduction, j’ai également acheté une huile pour le visage à base de chanvre thérapeutique. Huile dont le packaging ventait les vertus déstressantes pour la peau. Moi qui ai une peau très claire, très fine et qui a tendance à surréagir à tout, cela m’a beaucoup intéressé. Après 1 mois d’essai je suis plus que ravie. La peau de mon visage est beaucoup moins réactive et a moins tendance à rougir au moindre contact. Dans cette situation, l’usage me paraît donc adapté.

J’ai testé, l’application Mireille qui dit ce qu’il y a dans vos cosmétiques

composition of cosmetic bottle with pink rose petals and wooden plate
Photo by Karolina Grabowska on Pexels.com

Conclusion sur certains usages du Cannabis thérapeutique :

Au regard de mon expérience personnelle, je dirais que, si le CBD peut faire partie des molécules utiles pour soigner les petits maux, il faut pour autant bien se garder de l’ériger en solution miracle, en particulier contre l’anxiété. Je reste persuadée qu’elle a toute sa place en usage de dernier recours mais qu’elle ne doit pas occulter (comme le font de nombreux médicaments), une bonne hygiène de vie nécessaire au fonctionnement normal du corps et du psychique.

Et vous ? Que pensez vous du CBD ? Dites le moi dans les commentaires 🙂

A très vite.

Marie

Dernières nouvelles du blog

couple hands love sitting

Ella et Arthur : Chapitre 6

Lire l’histoire depuis le début Lire le chapitre précédent Ella et Arthur : Chapitre 5 Trois semaines plus tôt. Paris. Le lendemain, j’appelle Coralie pour lui annoncer mon diagnostic et lui dire que mon arrêt maladie a été prolongé d’un mois. La gentille Coralie est toute en peine de m’annoncer qu’elle a vu passer maLire la suite « Ella et Arthur : Chapitre 6 »

Bodyguard : L’App contre le Cyberharcelement

1 jeune sur 2 serait directement concerné par le harcèlement. Soit en tant que victime, soit en tant qu’agresseur. C’est ce qu’il ressort de l’audition publique du Sénat sur le harcèlement qui s’est tenue hier. Le harcèlement : ce fléau. Les chiffres sont alarmants selon une études publiée par l’Institut Montaigne que je vous inviteLire la suite « Bodyguard : L’App contre le Cyberharcelement »

photo of man touching his head

BURN-OUT Clé 5 : Ne pas accepter l’inacceptable

Le syndrome d’épuisement professionnel, s’il peut avoir de multiples causes, n’a en réalité qu’une seule origine : un mauvais schéma de pensée. En d’autres termes, les personnes les plus susceptibles de développer un burn out ont généralement pour point commun qu’elles partagent une certaine idée de la vie. Idée selon laquelle elles ne méritent leurLire la suite « BURN-OUT Clé 5 : Ne pas accepter l’inacceptable »

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :