Mes plus belles photos mars/avril 2021

Bonjour à tous,

Nous sommes le dimanche 4 avril 2021, soit le dimanche de Pâques. Je souhaitais profiter de cette occasion pour apporter un peu de douceur en partageant mes photos les plus jolies pendant cette période.

Il y a tout d’abord cet arbre que j’ai photographié dans un parc. A lui tout seul, il pourrait être un hymne à l’amour et à la beauté. Chacune de ses fleurs est une merveille.

Toute cette très belle faune et flore se trouve juste sous nos yeux. Il n’y a pas besoin de voyager à l’autre bout du monde pour voir ou ressentir de belles choses. Il suffit d’habituer son regard et son esprit à toujours partir à la recherche de ce qui est beau. Ce faisant, l’on apprend à aimer ce que l’on a et à être satisfait de sa situation.

Cette année, j’ai réalisé près de 4 000 clichés de nature et d’animaux. Pour réaliser ces 4 000 clichés, j’ai passé des centaines d’heures dans la nature, qu’il fasse beau, qu’il pleuve ou qu’il neige, avec un seul objectif en tête : trouver ce qu’il y a de plus beau autour de ma maison, et le montrer aux autres.

D’un point de vue financier, cela ne m’a absolument rien rapporté. Pourtant, d’un point de vue du développement personnel, cela m’a appris ou aidé à développer tant de choses : la persévérance et la patience, l’observation de mon environnement, la concentration, la capacité à s’émerveiller…

Et puis, j’ai trouvé avec la photographie, une excellente manière de canaliser mon anxiété. Même si c’est assez personnel, c’est le message que je voulais transmettre aujourd’hui. Je sais qu’avais la crise et l’enfermement, de nombreuses personnes ont développé ce type de troubles depuis un an. Or en forçant son esprit à rester focalisé sur le moment présent et sur ce qui a une existence tangible autour de soi, on peut faire baisser ce niveau d’anxiété.

Prendre un écureuil en photo, par exemple, est un exercice assez difficile parce que cela demande beaucoup de concentration et de patience. Or, c’est là tout l’enjeu …

Je profite donc de cet article pour vous souhaiter à tous un excellent weekend de Pâques. Qu’il réponde, ou non, à vos attentes initiales, je suis convaincue que vous saurez y trouver suffisamment de paix, de beauté et de douceur.

Prenez bien soin de vous.

Marie.

Dernières nouvelles du blog

woman in blue dress standing on green grass field

BURN-OUT Clé 3 : Rejeter le culte de la performance

La performance, cette notion clé des sociétés occidentales depuis la Révolution industrielle. Il faut toujours chercher à faire mieux, toujours chercher à faire plus. Sur le plan collectif, la performance se mesure de manière chiffrée grâce au taux de croissance. La performance individuelle au cœur du burn-out De manière individuelle, il ne faut jamais seLire la suite « BURN-OUT Clé 3 : Rejeter le culte de la performance »

woman in blue dress standing on green grass field

BURN OUT Clé 2 : Connaître ses valeurs profondes

D’où provient un tel stress pouvant conduire au Burn out ? Même les spécialistes du sujet on dû mal à en énoncer les causes, tant il s’agit de quelque chose de subjectif. Ainsi, une situation peut tout aussi bien convenir à une personne et en rendre malheureuse une autre. Si l’on prend l’exemple du travail,Lire la suite « BURN OUT Clé 2 : Connaître ses valeurs profondes »

BURN OUT / Clé 1 : Accepter sa propre responsabilité

La vie humaine implique indubitablement son lot de souffrance. Ainsi, aucun corps n’échappe à la maladie, quelles que soient les formes de celle-ci. Le burn-out a cela de particulier qu’il présente à la fois des traits d’une maladie physique et ceux d’une maladie mentale. Ou, pour être plus exacte, dans le burn-out la souffrance mentaleLire la suite « BURN OUT / Clé 1 : Accepter sa propre responsabilité »

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :