JOUR 19 : Rassembler une équipe pour concrétiser ses projets

Bonjour à tous !

J’espère que vous avez passé un bon weekend ! Pour ma part, j’ai la sensation d’avoir traversé une tempête de glace ! La preuve en image :

Si ce n’est pas encore le cas, n’oubliez pas de vous abonner à mon blog ! Vous pouvez également me suivre sur Instagram et Facebook !

Ca y est, nous pouvons attaquer le jour 19 du programme « 30 jours pour réaliser ses projets » ! Et aujourd’hui, nous parlons des intérêts de rassembler une équipe autour de soi quand on veut se lancer dans n’importe quel projet.

Vous n’êtes pas convaincu ? Lisez la suite…

1. Une équipe pour quoi faire

  • Nous motiver chaque jour et nous rappeler pourquoi on fait ce projet ;
  • Pour nous apporter un avis extérieur et nous aider à trouver des solutions ;
  • Pour avancer plus vite sur son projet et galérer un peu moins ;
  • Pour ajouter des compétences et des connaissances que l’on a pas soi-même ;
  • Pour se sentir un peu moins seul et partager ses passions avec d’autres ;
  • Pour se donner plus de chance de réussir.

2. Une équipe, c’est quoi ?

C’est un ensemble de personnes qui vont collaborer dans un objectif précis. Cette équipe peut être composée d’amis, de membres de votre famille ou de personnes ne faisant pas partie de votre entourage. Généralement, quand on démarre un projet à titre individuel, c’est vers le cercle des proches que l’on se tourne en premier lieu en raison des liens de confiance qui existent entre les membres.

Sur n’importe quel projet, les équipes se composent toujours :

  • D’un noyau central : 2 à 5 personnes qui prennent les décisions stratégiques et font avancer le projet ;
  • Des intervenants extérieurs : qui sont là pour exécuter des missions spécifiques confiées par le noyau ;
Photo de Canva Studio sur Pexels.com

3. Comment bien choisir son équipe de projet ?

Il est extrêmement important de prendre le temps de bien choisir son équipe ! Tous les films de braquage nous le disent 🙂 Il faut bien que vous aillez conscience que la réussite ou l’échec de votre projet va dépendre essentiellement du facteur humain !

Pour le noyau central, on s’entoure de personnes :

  • que l’on connaît très bien ;
  • avec lesquelles on a un réel niveau de confiance ;
  • dont on sait qu’elles sont sérieuses dans l’accomplissement de leur travail ;
  • qui ont vraiment du temps et de la disponibilité à consacrer à notre projet ;
  • qui ont des compétences ou une manière de penser qui nous manquent vraiment ;
  • que l’on a « mis à l’épreuve » à plusieurs reprises et qui n’ont jamais fait faux bond.

Pour les prestataires externes :

  • on teste les compétences du prestataire avant toute chose ;
  • on ne s’oblige pas à rester travailler avec un prestataire qui n’exécute pas ses missions correctement ;
  • on reste exigeant sur le résultat que l’on souhaite obtenir.

4. Comment travailler en équipe sur ses projets

Il faut être honnête, sur cette partie là, chaque équipe a son propre mode de fonctionnement. Le travail d’équipe va alors dépendre de la personnalité de ses membres, de la génération à laquelle ils appartiennent, du niveau d’habitude qu’ils ont de travailler ensemble etc.

Cependant, mon expérience m’a appris qu’il est important dans tout les cas :

  • D’avoir un chef de projet désigné et dont l’autorité est reconnue par tous ;
  • Que chaque membre de l’équipe ait une connaissance parfaite de sa fonction et de ses missions ;
  • De faire au moins une fois par semaine le point tous ensembles ;
  • Que chacun visualise parfaitement le but qui est à atteindre ;
  • Qu’il y ait des valeurs et des règles communes qui soient respectées par tous.

L’article d’aujourd’hui est terminé. j’espère qu’il vous aura plu et merci de l’avoir lu jusqu’au bout ! Si vous avez des questions ou des remarques n’hésitez pas à les partager dans les commentaires !

Prenez bien soin de vous !

Marie

Dernières nouvelles du blog

couple hands love sitting

Ella et Arthur : Chapitre 6

Lire l’histoire depuis le début Lire le chapitre précédent Ella et Arthur : Chapitre 5 Trois semaines plus tôt. Paris. Le lendemain, j’appelle Coralie pour lui annoncer mon diagnostic et lui dire que mon arrêt maladie a été prolongé d’un mois. La gentille Coralie est toute en peine de m’annoncer qu’elle a vu passer maLire la suite « Ella et Arthur : Chapitre 6 »

Bodyguard : L’App contre le Cyberharcelement

1 jeune sur 2 serait directement concerné par le harcèlement. Soit en tant que victime, soit en tant qu’agresseur. C’est ce qu’il ressort de l’audition publique du Sénat sur le harcèlement qui s’est tenue hier. Le harcèlement : ce fléau. Les chiffres sont alarmants selon une études publiée par l’Institut Montaigne que je vous inviteLire la suite « Bodyguard : L’App contre le Cyberharcelement »

photo of man touching his head

BURN-OUT Clé 5 : Ne pas accepter l’inacceptable

Le syndrome d’épuisement professionnel, s’il peut avoir de multiples causes, n’a en réalité qu’une seule origine : un mauvais schéma de pensée. En d’autres termes, les personnes les plus susceptibles de développer un burn out ont généralement pour point commun qu’elles partagent une certaine idée de la vie. Idée selon laquelle elles ne méritent leurLire la suite « BURN-OUT Clé 5 : Ne pas accepter l’inacceptable »

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :