JOUR 4 : Comment créer une habitude de réussite ?


Bonjour les amis,

Voici déjà le quatrième jour du programme « 30 jours pour réaliser ses projets ». Si vous avez loupé le démarrage, pas de problème :

Merci à ceux qui suivent ce programme ! N’hésitez pas à me faire des retours dans les commentaires !

Si jamais ce n’est pas encore le cas, n’oubliez pas de vous abonner à mon blog pour être informé de tous mes articles ou à me suivre sur Instagram et sur Facebook.

Egalement pour rappel, si vous avez des questions, vous pouvez m’écrire à micadomarie@gmail.com.

Sans plus attendre, on peut commencer.

Continuer de réfléchir à ce qui nous anime

Hier, j’ai écrit un article qui s’intitulait « Comprendre ce qui nous anime » dans lequel je vous avais conseillé de chercher à identifier pour chacun de vos projets, l’explication qui se cache derrière.

Il est très possible que depuis hier vous n’ayez pas trouvé la réponse à pourquoi vous avez vraiment envie de faire tel ou tel projet, ou que vous n’ayez pas encore compris ce qui vous anime vraiment.

C’est tout à fait normal, cela demande du temps et de la réflexion. Je vous propose donc de garder cette question en mémoire tout au long de ce programme et de tenter chaque jour, d’apporter un élément de réponse supplémentaire.

La bonne manière d’avancer sur un projet

La performance est un faux ami

A cause de la manière dont ces questions sont traitées dans les médias et sur les réseaux sociaux, mais aussi à cause du monde professionnel, la plupart des personnes sont convaincues que la performance est la seule manière de réussir sa carrière dans ses projets.

Or, il est en réalité extrêmement rare qu’une carrière ou qu’un projet décolle de manière fulgurante grâce à un coup de génie. C’est d’ailleurs parce que c’est exceptionnel que les médias en parlent autant.

Cette manière de penser alimente des fausses croyances qui ont des conséquences négatives sur tous les aspects de notre vie :

  • Abandon de projets à peine débutés ;
  • Baisse de confiance en soi ;
  • Baisse de confiance en sa capacité d’agir.

Croire au principe de la « performance » c’est bien, mais pas au début de son projet. La performance vous sera utile quand votre projet aura une assise solide. Nous en parlerons donc vers la fin de ce programme.

http://www.public-writers.com

La persévérance pour avoir un base solide

Pour l’instant que nous en sommes au démarrage de nos projets, ce en quoi nous devons croire, c’est la persévérance.

Quand on veut débuter un projet, quel qu’il soit, la quantité de choses à faire pour y arriver est souvent un objet de découragement. Pour surmonter cet obstacle, Jean de Lafontaine nous a prévenu depuis longtemps : la stratégie de la tortue est bien meilleure que celle du lièvre.

Quand un projet vous tient à cœur et que vous souhaitez vraiment le réaliser, je vous conseille de ne pas vouloir aller trop vite au risque, soit de prendre les mauvaises décisions, soit de vous fatiguer rapidement.

Au lieu de vouloir tout faire d’un coup et de finir par abandonner, faites plutôt chaque jour un pas dans la bonne direction avec comme seul objectif de ne pas abandonner.

Même les jours où vous vous sentez fatigué, malade, découragé ou que vous pensez ne pas avoir le temps, faites au moins une toute petite chose qui sera favorable à votre projet.

Semer une habitude

Aujourd’hui, je vous conseille de créer une nouvelle habitude, celle de votre choix. Seule condition, elle doit prendre moins de deux minutes (pour que vous ne puissiez pas dire que vous n’avez pas le temps) et elle doit vous faire du bien.

L’idée est qu’à partir d’aujourd’hui, vous réalisiez chaque jour cette petite chose jusqu’au jour où cela deviendra une habitude. Cette habitude est très importante, car c’est elle qui va semer en vous la force de faire ce qui est bien pour vous et in fine de vous faire avancer sur vos projets.

C’est article est terminé. Merci de l’avoir lu jusqu’au bout. N’hésitez pas à me dire ce que vous en avez pensé dans les commentaires. On se retrouve demain pour la suite 🙂

Prenez bien soin de vous et de vos proches.

Marie

couple hands love sitting

Ella et Arthur : Chapitre 6

Lire l’histoire depuis le début Lire le chapitre précédent Ella et Arthur : Chapitre 5 Trois semaines plus tôt. Paris. Le lendemain, j’appelle Coralie pour lui annoncer mon diagnostic et lui dire que mon arrêt maladie a été prolongé d’un mois. La gentille Coralie est toute en peine de m’annoncer qu’elle a vu passer maLire la suite « Ella et Arthur : Chapitre 6 »

Bodyguard : L’App contre le Cyberharcelement

1 jeune sur 2 serait directement concerné par le harcèlement. Soit en tant que victime, soit en tant qu’agresseur. C’est ce qu’il ressort de l’audition publique du Sénat sur le harcèlement qui s’est tenue hier. Le harcèlement : ce fléau. Les chiffres sont alarmants selon une études publiée par l’Institut Montaigne que je vous inviteLire la suite « Bodyguard : L’App contre le Cyberharcelement »

photo of man touching his head

BURN-OUT Clé 5 : Ne pas accepter l’inacceptable

Le syndrome d’épuisement professionnel, s’il peut avoir de multiples causes, n’a en réalité qu’une seule origine : un mauvais schéma de pensée. En d’autres termes, les personnes les plus susceptibles de développer un burn out ont généralement pour point commun qu’elles partagent une certaine idée de la vie. Idée selon laquelle elles ne méritent leurLire la suite « BURN-OUT Clé 5 : Ne pas accepter l’inacceptable »

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :