JOUR 2 : Identifier ses victoires

Bonjour les amis,

Voici le deuxième jour du programme « 30 jours pour réaliser ses projets ». Si vous avez loupé le démarrage, pas de problème :

Merci à ceux qui suivent ce programme ! N’hésitez pas à me faire des retours dans les commentaires !

Si jamais ce n’est pas encore le cas, n’oubliez pas de vous abonner à mon blog pour être informé de tous mes articles ou à me suivre sur Instagram et sur Facebook.

Sans plus attendre, on peut commencer.

La liste des projets

L’article d’hier était consacré au thème de l’adaptation en période de crise. L’idée était la suivante : ce n’est pas parce que l’on est actuellement en période de crise, que l’on doit abandonner tous ses rêves. Au contraire, la situation actuelle est pleine d’opportunités, à condition que nous nous y adaptions.

Hier je vous avais suggéré d’écrire une liste sur deux colonnes, résumant vos projets d’avant la crise et de ceux de maintenant. J’ai fait cette liste et voici ce que ça donne de mon côté :

Projets janvier 2020

  • Créer un blog (fait)
  • Ecrire un livre (fait)
  • Apprendre la couture
  • Apprendre le surf
  • Lire 3 livres par semaines
  • Faire des vidéos sur Youtube
  • Suivre une formation à distance

Projets novembre 2020

  • Ecrire un roman fiction
  • Apprendre la couture

Dans ces projets, on retrouve :

  • Des projets qui ont été difficilement réalisables en 2020 : le surf
  • Des projets que j’ai abandonné par manque de courage et de motivation : apprendre la couture, terminer ma formation à distance ;
  • Des projets que je n’ai tout simplement pas réussi à faire, parce que je n’ai pas encore les compétences : les vidéos sur Youtube
    • Je dois planifier du temps pour acquérir ces compétences au lieu d’abandonner
  • Et enfin, les projets que j’ai quand même réussi à faire, qu’ils se soient ou non trouvés sur la liste de départ :
    • Survivre au premier confinement ;
    • Ecrire un livre ;
    • Tenir un blog.

L’analyse des projets

Dans ma liste des projets il y a donc des choses positives et négatives.

Eléments négatifs

==> J’ai abandonné certains projets alors que je n’aurais pas dû

Cela me laisse un sentiment d’insatisfaction et de déception

Je dois :

  • les remettre d’actualité
  • me forcer à toujours aller jusqu’au bout de ce que j’ai commencé

Eléments positifs

==> J’ai quand même terminé des projets qui étaient importants à mes yeux et cela me rend fière de moi

J’ai par ailleurs appris énormément de choses.

Je dois :

  • Savourez toutes mes victoires (les grandes comme les petites)

En conclusion de cette partie :

Même si cette année a été loin d’être parfaite, il y a forcément des choses positives et encourageantes qui se sont passées. Et c’est sur cela que l’on va se baser pour la suite de ce programme.

A vous de jouer

A faire : La liste de toutes vos victoires (qu’elles soient petites ou grandes) de l’année 2020.

Cette année, j’ai réussi à :

Cette année, j’ai appris à :

www.public-writers.com

C’est déjà terminé pour aujourd’hui. N’hésitez pas à ma laisser des commentaires. Vous pouvez également me contacter à micadomarie@gmail.com

On se retrouve demain pour la suite du programme.

En attendant, prenez soin de vous !

Marie

Dernières nouvelles du blog

couple hands love sitting

Ella et Arthur : Chapitre 6

Lire l’histoire depuis le début Lire le chapitre précédent Ella et Arthur : Chapitre 5 Trois semaines plus tôt. Paris. Le lendemain, j’appelle Coralie pour lui annoncer mon diagnostic et lui dire que mon arrêt maladie a été prolongé d’un mois. La gentille Coralie est toute en peine de m’annoncer qu’elle a vu passer maLire la suite « Ella et Arthur : Chapitre 6 »

Bodyguard : L’App contre le Cyberharcelement

1 jeune sur 2 serait directement concerné par le harcèlement. Soit en tant que victime, soit en tant qu’agresseur. C’est ce qu’il ressort de l’audition publique du Sénat sur le harcèlement qui s’est tenue hier. Le harcèlement : ce fléau. Les chiffres sont alarmants selon une études publiée par l’Institut Montaigne que je vous inviteLire la suite « Bodyguard : L’App contre le Cyberharcelement »

photo of man touching his head

BURN-OUT Clé 5 : Ne pas accepter l’inacceptable

Le syndrome d’épuisement professionnel, s’il peut avoir de multiples causes, n’a en réalité qu’une seule origine : un mauvais schéma de pensée. En d’autres termes, les personnes les plus susceptibles de développer un burn out ont généralement pour point commun qu’elles partagent une certaine idée de la vie. Idée selon laquelle elles ne méritent leurLire la suite « BURN-OUT Clé 5 : Ne pas accepter l’inacceptable »

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :