Manger moins de viande, ce qu’il faut savoir

Bonjour à tous,

J’espère que vous vous portez à merveille. Aujourd’hui je vous parle des informations que vous devez connaître si vous avez l’intention de changer votre régime alimentaire vers moins de viande, comme c’est le cas pour environ 1/3 de la population française.

L’objectif de cet article n’est absolument pas de vous dire « il faut manger moins de viande », « il faut devenir végétarien » ou encore « devenons tous vegans ». Pas du tout ! Nous avons la très grande chance, en vivant en France en 2020, que la consommation de viande soit rendue accessible à tous et que la malnutrition et la dénutrition soient des concepts qui appartiennent au passé.

Cependant, des excès d’hier à ceux d’aujourd’hui, je comprends le besoin de certains de trouver un équilibre. Nous allons donc essayer de répondre aux principales questions que peuvent se poser ceux qui souhaitent consommer moins ou plus du tout de viande quelles que soit les raisons qui les y poussent.

Est ce que je vais mourir si j’arrête de manger de la viande ?

Réponse facile : NON.

Si vous voulez vous en convaincre : En Inde, la majorité de la population ne consomme pas de viande. Et ils sont tout de même 1 milliard d’être humains bien vivants !

Cependant il est vrai qu’un régime alimentaire impliquant de ne plus manger de la viande midi et soir implique quelques ajustements. En effet, en consommant souvent de la viande on concentre certains apports alimentaires sur un seul aliment, ce qui est bien pratique quand on n’a pas envie de s’embêter avec ce sujet. Cependant, en se tournant vers un régime alimentaire davantage végétarien, on est obligé de réapprendre à consommer d’autres aliments plus régulièrement.

Photo de Magda Ehlers sur Pexels.com

Qu’est ce que la viande apporte comme nutriments dans mon alimentations ?

Je pense que c’est la bonne question pour bien démarrer. A quoi sert la viande exactement et quelle quantité suis-je sensé en manger ?

Selon un article du figaro (ici) la viande serait une source :

  • de protéines animales
  • de lipides (surtout pour les viandes rouges)
  • de fer héminique ( mieux absorbable par le corps que celui des végétaux)
  • du zinc et du sélénium
  • de la vitamine B12

Que faut-il retenir de cela ?

  • Que la viande est un aliment qui présent de nombreux intérêts nutritionnels : soit liés uniquement à la viande, soit liés au fait que c’est un produit d’origine animale ;
  • Que certains apports de la viande, comme les protéines, le fer, le zinc ou le sélénium peuvent tout à fait se retrouver dans des produits végétaux ;
  • D’autres, comme la vitamine B12 ne sont présents que dans les produits d’origine animale.

Il est donc tout à fait possible d’adopter un régime végétarien ou simplement de réduire sa consommation de viande sans souffrir de carence alimentaire à condition :

  • De consommer des légumes ou légumineuses qui vont suffisamment compenser les apports de la viande ;
  • De continuer à consommer des produits d’origine animale tels que les œufs ou les produits laitiers.
Photo de Robert Hrovat sur Pexels.com

En revanche, en raison de la présence de la vitamine B12 uniquement dans les produits d’origine animale, un régime végétalien complet entraînera nécessairement des carences, à moins de consommer des compléments alimentaires.

Quels sont les conseils de nutritionnistes en matière de consommation de viande ?

Combien faut-il manger de viande ? Ca, c’est la question que tout le monde se pose et il est vrai que les réponses des nutritionnistes en la matières évoluent dans le temps et nous laissent un peu perdus.

Normalement, si vous avez bien lu le paragraphe précédent, vous aurez compris que la consommation de viande n’est pas un indispensable pour survivre (si le votre régime alimentaire compense suffisamment par ailleurs).

Selon un article du Monde de 2015 (ici) les français consomment en moyenne 55 gr de viande par jour soit 380 gr par semaines

Photo de Pixabay sur Pexels.com

Mais que disent les nutritionnistes en la matière ?

« L’idéal est de manger deux fois par semaine de la viande rouge, et environ une fois par jour des produits animaux – en incluant les œufs, les produits laitiers, le poisson Faire un jour par semaine végétarien est aussi une bonne idée »,estime Jean-Michel Lecerf, chef du service de nutrition de l’Institut Pasteur de Lille.

Y a-t-il un intérêt à manger moins de viande ?

Pour l’élevage, il faut être honnête et avouer que non.

Cependant, vous n’êtes pas sans avoir entendu dire qu’une consommation excessive de viande pouvait avoir des conséquences négatives sur la santé : un augmentation du risque de cancer, de maladies cardio-vasculaires et même de diabète. En limitant sa consommation de viande, on limite donc à priori ce risque.

Quels aliments peuvent donc remplacer la viande ?

  1. La vitamine B12 :

Tout autre produit d’origine animale y compris les oeufs et les produits laitiers.

  1. Les protéines :

Soja, lentilles, amandes, pistaches, quinoa et pain complet

  1. Le fer :

Avoine, lentilles, épinards, soja, haricots blancs, graines de tournesol, petits pois frais, amandes, raisins secs, noix, etc.

  1. Le zinc et le sélénium :

Les graines de courge roties, le pain complet, les lentilles, etc.

Photo de Vo Thuy Tien sur Pexels.com

Voilà cet article est déjà terminé. J’espère qu’il vous aura intéressé et qu’il vous aura appris des choses. Comme je vous l’ai dit, l’objectif n’est pas de vous convaincre d’adopter un régime végétarien mais d’informer. L’essentiel est que vous fassiez ce qui est bien pour vous en fonction de vos moyens et de vos valeurs.

Dans tous les cas, prenez soi de vous.

Marie

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :