J’ai testé : l’application Mireille qui dit ce qu’il y a dans vos cosmétiques

Bonjour,

Aujourd’hui, je voulais vous parler d’une nouvelle application qui s’appelle Mireille et qui, de la même manière que Yuka pour l’alimentaire, permet à l’aide d’un simple scan de savoir ce qu’il y a dans nos cosmétiques et si c’est dangereux ou non pour notre santé.

Capture d’écran du site https://mireille.co

Détails sur l’application

L’application Mireille est sortie il y a à peine 4 jours et elle comptabilise déjà plus de 50k téléchargements dans Playstore. Elle est d’ailleurs également disponible dans l’App Store et une page lui a été dédiée : https://mireille.co

Combien ça coûte ? Mireille est une application payante au prix de 3,49 euros par mois et en ce moment il y a une offre d’abonnement à 19,99€ l’an.

Qui a créé cette application ? A l’origine du projet Mireille on retrouve la Youtubeuse beauté « 100% naturelle & bio » La Petite Gaby (ici sa chaîne Youtube) aux 260k abonnés et son ami biologiste Raphaël. Sur la chaîne de La Petite Gaby, on retrouve depuis plusieurs années de nombreuses vidéos dans lesquelles elle analyse (et étrille parfois) la composition de marques cosmétiques en fonction de leur impact sur la santé des consommatrices.

Comment fonctionne l’application ? A l’aide d’un simple scan du code barre de votre cosmétique, l’application retrouve le produit en question et détaille sa composition avec deux niveaux d’avertissement « danger » et « prudence ». Les produits cosmétiques qui ne contiennent pas de composants dangereux reçoivent un trophée.

Si le scan de l’application ne fonctionne pas (peut-être le produit n’est-il pas encore référencé) il existe tout de même un moteur de recherche dans lequel on peut inscrire la marque du produit, son nom ou le type.

Il existe enfin sur Mireille une fonctionnalité supplémentaire qui s’appelle « traduire » au sens de : « mettre en langage normal ce qui est écrit sur les étiquettes des produits ».

Mon avis sur Mireille

La Petite Gaby est une Youtubeuse que je suis depuis plusieurs mois et ce qu’elle fait (l’analyse de la composition des cosmétiques) m’intéresse beaucoup pour plusieurs raisons.

La première parce depuis plusieurs années j’ai développé des allergies à la très grande majorité des cosmétiques disponibles sur le marché et donc je dois faire particulièrement attention à ce que j’achète et utilise. C’est d’ailleurs la raison pour laquelle je fabrique mon propre savon. La deuxième raison est que mon travail de formatrice portait sur la prévention contre le risque chimiques (en ce qui me concerne, il s’agissait de la prévention contre les produits phytosanitaires et biocides) et que la composition de ces produits est un des sujets sur lequel j’ai beaucoup travaillé entre 2013 et 2019.

Pour en revenir à Mireille, je valide donc l’initiative à 100%. En effet, il existe bien une législation européenne avec des bases de données fiables sur la dangerosité des produits chimiques disponibles sur le marché, mais honnêtement, même pour quelqu’un qui a l’habitude, ce n’est pas forcément facile à manier. Il est donc impossible pour le consommateur de s’y retrouver, surtout quand le seul rayon shampoing et après-shampoing du supermarché ressemble à ça :

Photo de Marie Micado

Est ce que ça vaut son prix ? Oui, largement. D’abord parce que le fait de rassembler toutes ces données dans un outils vulgarisé et accessible à tous doit certainement représenter un travail de titan et ensuite parce que c’est un travail que nous sommes-nous incapables de faire et qui est pourtant indispensable pour notre santé et celle de nos enfants.

Ce que j’ai aimé dans cette application : Elle est simple d’utilisation. Surtout, au lieu de sortir bêtement la classification européenne sur les dangers des produits qui est difficilement compréhensible, Mireille simplifie l’approche en donnant une information facile et efficace.

En conclusion : Bravo à Mireille !

*Cet article n’est pas sponsorisé*

Prenez soin de vous !

Marie

5 Raisons d’être contents un 28 octobre 2020

Bonjour à tous, Nous sommes le mercredi 28 octobre et il paraîtrait que notre président aurait des mauvaises nouvelles à nous annoncer ce soir. Des mauvaises nouvelles du genre qui commencent par « re » et qui terminent par « confinement ». Autrement dit : « Et rebelote ! » Je ne suis pas venue pour vous casser le moral, maisLire la suite « 5 Raisons d’être contents un 28 octobre 2020 »

Apprendre à parler en public de A à Z (ebook)

Bonjour, Il y a quelques temps, j’avais fait une série d’articles qui s’intitulait « Comment bien parler en public » dans laquelle je partageais mes astuces d’ancienne formatrice. Cette série vous a beaucoup intéressé et je vous en remercie. Depuis le dernier article je me suis dis que j’avais beaucoup plus à partager sur la question deLire la suite « Apprendre à parler en public de A à Z (ebook) »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :