Le Best of de la cuisine marocaine

L’autre jour nous avons dîner dans un excellent restaurant marocain à côté de chez nous, l’occasion pour moi de vous parler un peu de la cuisine si délicieuse de ce pays dans lequel j’ai vécu depuis 2016 (toute l’histoire se trouve dans mon livre).

La cuisine marocaine, c’est énormément de saveurs différentes et de plats qui émoustillent les papilles. Il y a énormément de choses dans la cuisine marocaine mais surtout des bonnes choses 🙂

Le Couscous

On ne peut pas faire un article sur la cuisine marocaine sans parler du fameux couscous ! C’est LE plat traditionnel par excellence ! Le couscous est mangé en famille après la grande prière du vendredi.

Même si on prépare aujourd’hui de plus en plus de couscous végétariens, le couscous est traditionnellement un plat préparé avec de la viande car pour les populations les plus pauvres, c’est parfois la seule occasion de la semaine de consommer de la viande.

Dans le couscous il y a : de la semoule, des légumes de saison (carottes, courgettes, choux, potiron, etc), une pièce de viande rouge ou de poulet, et des oignons caramélisés avec des raisins secs.

Le tajine

Le mot « tajine » fait référence au plat en terre cuite qui, avec son chapeau, sert à la cuisson des aliments. Il ne s’agit donc pas d’une recette spécifique mais plutôt d’une manière de cuisiner. L’équivalent du tajine dans la cuisine française serait représenté par les plats en sauce.

Par exemple, dans la photo ci dessous, il s’agit d’un tajine de poulet aux olives.

Voici quelques autres recettes fameuses de tajine : tajine de bœuf aux pruneaux, tajine de viande hachée aux œufs, crevettes pil-pil, tajine de sardines, etc.

Les salades

Au Maroc pays de l’océan et de l’agriculture, impossible de faire l’impasse sur la très nombreuse variété de salades.

Le petit déjeuner marocain

Il existe là encore une grande variété de petits déjeuners marocains.

Principalement, le petit déjeuner marocain typique sera constitué de : Meloui (photo ci dessous – la recette ici), harcha (sablé à la semoule), beghrir (crèpes aux milles trous). Le tout accompagné d’huile d’olive, d’olives, de fromage à tartiner et de miel.

C’est déjà terminé pour cet article.

Et vous ? Quelle est la cuisine du monde qui vous a le plus séduite ?

Prenez soin de vous

Marie

couple hands love sitting

Ella et Arthur : Chapitre 6

Lire l’histoire depuis le début Lire le chapitre précédent Ella et Arthur : Chapitre 5 Trois semaines plus tôt. Paris. Le lendemain, j’appelle Coralie pour lui annoncer mon diagnostic et lui dire que mon arrêt maladie a été prolongé d’un mois. La gentille Coralie est toute en peine de m’annoncer qu’elle a vu passer maLire la suite « Ella et Arthur : Chapitre 6 »

Bodyguard : L’App contre le Cyberharcelement

1 jeune sur 2 serait directement concerné par le harcèlement. Soit en tant que victime, soit en tant qu’agresseur. C’est ce qu’il ressort de l’audition publique du Sénat sur le harcèlement qui s’est tenue hier. Le harcèlement : ce fléau. Les chiffres sont alarmants selon une études publiée par l’Institut Montaigne que je vous inviteLire la suite « Bodyguard : L’App contre le Cyberharcelement »

photo of man touching his head

BURN-OUT Clé 5 : Ne pas accepter l’inacceptable

Le syndrome d’épuisement professionnel, s’il peut avoir de multiples causes, n’a en réalité qu’une seule origine : un mauvais schéma de pensée. En d’autres termes, les personnes les plus susceptibles de développer un burn out ont généralement pour point commun qu’elles partagent une certaine idée de la vie. Idée selon laquelle elles ne méritent leurLire la suite « BURN-OUT Clé 5 : Ne pas accepter l’inacceptable »

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :