Comment bien parler en public – Partie 2

Nous voici déjà dans cette deuxième partie de la série consacrée à « Comment bien parler en public ». Si vous avez manqué la première partie, vous la retrouverez ici. Aujourd’hui, on continue sur les conseils qui peuvent paraître relativement basiques et qui pourtant constitue la base d’une bonne présentation en public.

Photo de Andrea Piacquadio sur Pexels.com

4. Parler fort

Quand j’entraînais de nouveau formateurs à la présentation en public, je me mettais systématiquement au fond de la salle pour qu’ils soient obligés de parler suffisamment fort pour que je les entende.

Si vous n’avez pas de micro, vous devez parler suffisamment fort pour que votre voix porte de manière claire et intelligible jusqu’au fond de la salle. De cette manière, tout le monde vous entend, tout le monde vous comprend et surtout, tout le monde se sent concerné par ce que vous dites.

Si votre présentation est particulièrement longue ou si vous voulez marquer les esprits, n’hésitez pas à exagérer (sans crier) de manière à capter au maximum l’attention de votre public.

Photo de Andrea Piacquadio sur Pexels.com

5. Articuler

Parler à l’occasion d’une conversation normale et parler en public n’ont absolument rien à voir. Lorsque l’on parle en public, on doit parler plus lentement que d’habitude et exagérer l’articulation de chaque mot. Encore une fois, l’objectif est que chaque membre de l’auditoire comprenne et ait le temps d’assimiler le contenu de votre discours.

Pour cela, il n’y a qu’une seule solution, l’entrainement. N’hésitez d’ailleurs pas à vous enregistrer en audio ou en vidéo pour prendre conscience de l’image que vous donnez lors de votre discours.

6. Sourire

Vous aurez beau être le meilleur orateur de la terre, si vous donnez l’impression que de réaliser cette présentation est une torture pour vous, votre discours aura beaucoup moins d’impact.

Photo de Christina Morillo sur Pexels.com

Le fait de sourire lors de votre présentation apporte de nombreux avantages :

  • Quand vous souriez vous sécrétez des hormones de joie qui vous vous aidez à vous sentir bien et moins anxieux pour votre présentation ;
  • En souriant vous donnerez une image de vous-même plus positive et vous attirerez plus de bienveillance et de sympathie de la part de votre auditoire ;
  • Enfin, vous l’impression que vous êtes heureux de partager votre discours avec votre auditoire et ainsi donnez plus de valeurs à votre discours.

7. Se préparer

Il n’y a pas de bon ou de mauvais orateur, il n’y a que des orateurs bien ou mal préparés. Ne négligez donc pas la phase d’entrainement car elle est vraiment importante. Personnellement, je me souviens qu’avant d’animer ma première journée de formation je me suis entraînée pendant deux semaines.

L’entrainement est également la meilleure manière de lutter contre le stress. Si vous êtes bien entraîné, alors vous serez beaucoup plus sûr de vous et le stress diminuera automatiquement.

Photo de Gerd Altmann sur Pexels.com

Si vous avez besoin d’un coaching sur ce sujet, n’hésitez pas à me contacter par mail à micadomarie@gmail.com. Voici ce que je peux faire pour vous :

  • Visualiser vos enregistrements et définir vos axes d’amélioration ;
  • Réaliser des séances d’entrainement en ligne de 2h chacune ;

Prenez soin de vous !

Marie

Ma recette de crêpes

Bonjour à tous, J’espère que vous passez un excellent dimanche. Je m’en suis rendu compte il n’y a pas longtemps : la toute première recette publiée sur mon blog était une recette de crêpes ! C’était il y a un an et demi … déjà ! Vous la trouverez dans la page en lien ci-dessousLire la suite « Ma recette de crêpes »

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :