Comment bien parler en public ? Partie 1

Bonjour chers lecteurs !

J’ai exercé en tant que formatrice entre 2013 et 2019 et cela a été l’une des expériences les plus enrichissantes de ma vie. Pourtant, étant donné ma timidité naturelle et mon incapacité à aligner une phrase cohérente devant un public d’adulte, c’est une aventure que je n’aurais jamais dû vivre.

Je suis donc pleine de gratitude d’avoir pu apprendre comment m’exprimer en public pour avoir eu l’opportunité de faire toutes ces formations et de rencontrer toutes ces personnes extraordinaires.

Photo de mentatdgt sur Pexels.com

Bien entendu j’ai, comme beaucoup, lu le lire de Dale Carnegie sur Comment parler en public, néanmoins il me paraît trop théorique pour une personne qui a un besoin concret de faire une présentation impeccable dans deux semaines.

Alors voici, mes trucs et astuces d’ancienne formatrice, j’espère qu’ils pourront vous aider :

1. La tenue vestimentaire

Ce que vous voulez, c’est que les gens se souviennent de ce que vous avez dit et non de ce que vous avez porté ce jour-là. Tout dans votre apparence physique et vestimentaire doit donc être propre et neutre. Pas de couleurs flashy, pas de pièce de collection, pas de marque apparente, etc. Que du sobre, du sobre et encore du sobre !

Photo de Kai Pilger sur Pexels.com

Pour autant, faut-il adopter le costume ou le tailleur ? Cela dépend de votre public : devant quel type de personne et dans quel type de contexte allez vous prendre la parole ? Adaptez-vous aux attentes des personnes qui vont vous écouter et vous regarder.

2. La position du corps

Pour marquer les esprits, il est toujours préférable de faire une présentation debout plutôt qu’assis.

La position debout doit également être neutre : debout – les deux pieds posés au sols et écartés de la largeur du bassin pour avoir une bonne assise – le dos bien droit – les épaules en arrière.

Cette posture a deux grands avantages :

  • elle donne confiance en soi
  • elle donne également aux autres une impression d’assurance

3. La position des mains

Vous ne savez pas quoi faire de vos mains pendant votre présentation ? Attrapez donc un stylo ou un petit objet et laissez vos mains se défouler dessus pendant que vous parler. Si vous avez un pupitre, accrochez-vous à lui.

Photo de Daria Shevtsova sur Pexels.com

Si vous en êtes au stade où vous avez calmé votre nervosité et que vous avez récupéré la maîtrise de vos bras, alors vous pouvez envisager de vous en servir pour appuyer votre propos. Cela demande un peu de préparation en amont pour coordonner l’intonation de votre voix, le contenu de votre discours avec vos mains. Avec un peu d’entrainement, vous obtiendrez une réelle pluvalue pour votre discours et vous marquerez beaucoup plus l’esprit de votre auditoire.

C’est déjà fini pour la première partie de cet article. La suite arrive très vite, promis !

En attendant, prenez soin de vous !

Marie

Si vous avez besoin d’un coaching sur ce sujet, n’hésitez pas à me contacter par mail à micadomarie@gmail.com. Voici ce que je peux faire pour vous :

  • Visualiser vos enregistrements et définir vos axes d’amélioration ;
  • Réaliser des séances d’entrainement en ligne de 2h chacune ;

couple hands love sitting

Ella et Arthur : Chapitre 6

Lire l’histoire depuis le début Lire le chapitre précédent Ella et Arthur : Chapitre 5 Trois semaines plus tôt. Paris. Le lendemain, j’appelle Coralie pour lui annoncer mon diagnostic et lui dire que mon arrêt maladie a été prolongé d’un mois. La gentille Coralie est toute en peine de m’annoncer qu’elle a vu passer maLire la suite « Ella et Arthur : Chapitre 6 »

Bodyguard : L’App contre le Cyberharcelement

1 jeune sur 2 serait directement concerné par le harcèlement. Soit en tant que victime, soit en tant qu’agresseur. C’est ce qu’il ressort de l’audition publique du Sénat sur le harcèlement qui s’est tenue hier. Le harcèlement : ce fléau. Les chiffres sont alarmants selon une études publiée par l’Institut Montaigne que je vous inviteLire la suite « Bodyguard : L’App contre le Cyberharcelement »

photo of man touching his head

BURN-OUT Clé 5 : Ne pas accepter l’inacceptable

Le syndrome d’épuisement professionnel, s’il peut avoir de multiples causes, n’a en réalité qu’une seule origine : un mauvais schéma de pensée. En d’autres termes, les personnes les plus susceptibles de développer un burn out ont généralement pour point commun qu’elles partagent une certaine idée de la vie. Idée selon laquelle elles ne méritent leurLire la suite « BURN-OUT Clé 5 : Ne pas accepter l’inacceptable »

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :