2h par jour pour s’occuper de soi : c’est tout ce qu’il nous faut !

Souvent, on se demande ce qu’il faudrait faire dans sa vie pour se sentir plus à l’aise, moins frustré, plus heureux et plus épanoui. En parallèle de ne pas avoir suffisamment de temps pour faire les choses que nous aimerions voire pour réaliser nos rêves.

Or, du temps, nous en avons, à condition de bien le mettre à profit. Sur ce sujet, je vous recommande l’excellent livre de Fabien Olicart « Votre temps est infini ».

Photo de Pixabay sur Pexels.com

1. Comment dépenser son temps ?

De mon expérience d’ancienne cheffe d’entreprise, il y a deux choses principales qui peuvent occuper notre temps :

  • les tâche ingrates qui ne nous rapportent que peu de bénéfice mais qui sont pourtant obligatoires au quotidien. Par exemple : faire la vaisselle, accompagner les enfants à l’école, faire les courses, trier les mails, trier les chaussettes, etc.
  • et il y a les tâches que nous prétendons ne jamais avoir le temps de faire et qui pourtant peuvent nous apporter un bénéfice énorme. Par exemple : faire du sport, créer une bonne organisation pour son espace de travail, prendre du recul par rapport à certaines situations, se reposer, envoyer ce mail pour résoudre cette situation qui nous dérange depuis des semaines, etc.
Photo de Bekka Mongeau sur Pexels.com

Aujourd’hui, je vous parle de ces dernières, en s’accordant seulement deux heures par jour pour s’occuper de soi.

2. Comment ça fonctionne ?

L’idée est de s’accorder deux heures par jour uniquement pour soi et complètement libéré de toute tâche ingrate. Peu importe la quantité qu’il vous reste à faire (vous le savez très bien, ça ne se terminera jamais de toute façon), vous mettez tout ça de côté (entre parenthèse) pendant deux heures.

Les objectifs de ces deux heures sont de se ressourcer en créant de l’énergie positive et de prendre du recul.

Si jamais vous ne savez pas quoi en faire, voici une liste d’exemples :

  • Se divertir l’esprit à l’aide d’un livre, d’un film ou d’une série, etc.
  • Faire une balade dans la nature ;
  • Aller à un cours de sport ;
  • Résoudre ce problème qui vous agace depuis un certain temps ;
  • Ne rien faire (c’est plus difficile que ça n’en a l’air) ;
  • Prendre une bonne douche, un bon bain et faire quelques étirements ;
  • Se débarrasser de tout ce qui vous encombre et dont vous ne vous servez jamais ;
  • Parler avec une personne qui nous apporte de la joie ;
  • Faire cette petite chose dont vous avez envie depuis longtemps.

Vous avez compris l’idée.

3. Quelles sont les bénéfices

Les bénéfices sont énormes :

  • Moins de frustration et donc moins de comportements compulsifs ;
  • Moins de stress ;
  • Plus de confiance en soi ;
  • Une plus grande sensation d’épanouissement ;
  • Moins de problèmes de santé idiots tels que les douleurs musculo-squelettiques ;
  • Moins de fatigue ;
  • Meilleure organisation du reste du temps ;
  • Meilleure résolution des problèmes difficiles ;
  • Meilleure productivité.
Photo de RF._.studio sur Pexels.com

Prendre soin de soi, de sa santé et de son épanouissement, c’est prendre soin des autres.

Alors prenez soin de vous !

Marie

couple hands love sitting

Ella et Arthur : Chapitre 6

Lire l’histoire depuis le début Lire le chapitre précédent Ella et Arthur : Chapitre 5 Trois semaines plus tôt. Paris. Le lendemain, j’appelle Coralie pour lui annoncer mon diagnostic et lui dire que mon arrêt maladie a été prolongé d’un mois. La gentille Coralie est toute en peine de m’annoncer qu’elle a vu passer maLire la suite « Ella et Arthur : Chapitre 6 »

Bodyguard : L’App contre le Cyberharcelement

1 jeune sur 2 serait directement concerné par le harcèlement. Soit en tant que victime, soit en tant qu’agresseur. C’est ce qu’il ressort de l’audition publique du Sénat sur le harcèlement qui s’est tenue hier. Le harcèlement : ce fléau. Les chiffres sont alarmants selon une études publiée par l’Institut Montaigne que je vous inviteLire la suite « Bodyguard : L’App contre le Cyberharcelement »

photo of man touching his head

BURN-OUT Clé 5 : Ne pas accepter l’inacceptable

Le syndrome d’épuisement professionnel, s’il peut avoir de multiples causes, n’a en réalité qu’une seule origine : un mauvais schéma de pensée. En d’autres termes, les personnes les plus susceptibles de développer un burn out ont généralement pour point commun qu’elles partagent une certaine idée de la vie. Idée selon laquelle elles ne méritent leurLire la suite « BURN-OUT Clé 5 : Ne pas accepter l’inacceptable »

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :