Budget : 30€ par semaine pour bien manger

Bonjour,

Savoir bien manger pour pas trop cher fait partie des apprentissages essentiels de la vie moderne. Et c’est un sujet bien compliqué…

Cette semaine, je me lance le défi de manger tous mes repas de la semaine pour un budget de seulement 30€. Mais le tout en mangeant le plus sainement et équilibré possible.

Vous allez donc me suivre dans mon assiette toute la semaine et découvrir comment je m’en sors pour bien manger (dans tous les sens du terme) avec un petit budget.

Les astuces

1) Pas de restaurant

Pour manger bien et pas cher, on va oublier complètement l’idée de déjeuner en extérieur, c’est à dire au restaurant, peu importe le type. Tous les repas seront consommés à partir de plats préparés à la maison, même si in fine, certains iront dans des lunch box.

2) Pas de sodas ou d’alcool

Ensuite, dans ce défi, on ne parlera pas des boissons. Les sodas et l’alcool coûtent relativement chers et n’ont pratiquement pas d’apport nutritionnel. Cette semaine, je vais donc boire de l’eau, ce qui est sans doute la meilleure chose que je puisse faire pour ma santé 🙂

Photo de Martin Pu00e9chy sur Pexels.com

3) 1h par jour pour cuisiner

1h : c’est le temps que j’envisage pour préparer chaque jour mes repas cette semaine. 1 heure, c’est à la fois beaucoup et peu. C’est suffisant pour se préparer des bons repas mais cela suppose d’avoir déjà une certaine idée en tête de ce que l’on va manger. Je vais donc préparer à l’avance mes menus de la semaine.

4) Les courses sont déjà faites

J’ai fait toutes mes courses le lundi, et cela présente plusieurs avantages :

  • C’est un problème résolu pour le reste de la semaine
  • Je gagne du temps
  • Je maîtrise parfaitement mon budget
  • J’ai plus de temps pour cuisiner et me préparer des bons repas.

Ci-dessous les courses de la semaine pour deux personnes. Facture = 80 euros (mais il y a des trucs qui vont durer beaucoup plus d’une semaine ou aller directement au congélateur)

5) 2 repas par jours

A moins d’avoir une activité physique vraiment intense, je ne mange que deux repas par jour. Un brunch et un dîner.

Photo de Marie Micado – Ingrédients pour le Brunch

Je vais vous présenter tout cela au fil de la semaine, ne vous inquiétez pas.

6) La règle des 80/20

Autrement dit :

  • A l’achat : 80% d’aliments frais / 20% d’aliments transformés
  • 80% d’aliments sains / 20% d’aliments « qui font plaisir »
  • A la préparation : 80% d’aliments « nourrissants » / 20% d’aliments « vitaminés »

Voici toutes les règles avec lesquelles j’ai débuté ma semaine ! Je vais documenter autant que possible tout ce que j’ai réussi à faire avec mes courses. Et bien entendu, on fera un bilan de tout ça en fin de semaine.

En attendant, prenez soin de vous !

Marie


couple hands love sitting

Ella et Arthur : Chapitre 6

Lire l’histoire depuis le début Lire le chapitre précédent Ella et Arthur : Chapitre 5 Trois semaines plus tôt. Paris. Le lendemain, j’appelle Coralie pour lui annoncer mon diagnostic et lui dire que mon arrêt maladie a été prolongé d’un mois. La gentille Coralie est toute en peine de m’annoncer qu’elle a vu passer maLire la suite « Ella et Arthur : Chapitre 6 »

Bodyguard : L’App contre le Cyberharcelement

1 jeune sur 2 serait directement concerné par le harcèlement. Soit en tant que victime, soit en tant qu’agresseur. C’est ce qu’il ressort de l’audition publique du Sénat sur le harcèlement qui s’est tenue hier. Le harcèlement : ce fléau. Les chiffres sont alarmants selon une études publiée par l’Institut Montaigne que je vous inviteLire la suite « Bodyguard : L’App contre le Cyberharcelement »

photo of man touching his head

BURN-OUT Clé 5 : Ne pas accepter l’inacceptable

Le syndrome d’épuisement professionnel, s’il peut avoir de multiples causes, n’a en réalité qu’une seule origine : un mauvais schéma de pensée. En d’autres termes, les personnes les plus susceptibles de développer un burn out ont généralement pour point commun qu’elles partagent une certaine idée de la vie. Idée selon laquelle elles ne méritent leurLire la suite « BURN-OUT Clé 5 : Ne pas accepter l’inacceptable »

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :